Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:43

Photo Petite tortue

 

En 15 ans, la moitié des papillons d'Europe ont disparu. En cause : la pollution, les pesticides en particulier, l'urbanisation. En France, la surface des jardins représente 4 fois celle des réserves naturelles. Il est facile de semer des fleurs qui leur plaisent et de leur faire des abris.

Quelques gestes simples à adopter avant l'été pour le plaisir d'observer leur beauté et les protéger.

* Je cultive des variétés de fleurs à nectar

Le buddleia (aussi appelé arbre aux papillons), le grand sedum, l'aster, le cosmos, la centaurée ou la scabieuse, plantes aromatiques comme la menthe, l'hysope, le romarin ou l'origan.

Semences  de fleurs pour les papillons : Naturen Fertiligène

* Je préserve les plantes sauvages à chenilles

Sans chenille, pas de papillon ! mais chaque type de chenille se nourrit d'une espère bien précise. Ainsi le machaon est intimement lié au fenouil, la petite-tortue à l'ortie, le citron à la bourdaine et la belle-dame au chardon.

* Je privilégie les fleurs mauves et jaunes

Les papillons ont plus d'attirance pour certaines couleurs. Ils raffolent du jaune de l'achillée, du souci, du lysimaque ou des fleurs de chou. Ils se précipitent sur le mauve de l'arbre aux papillons mais aussi sur l'héliotrope et la lavande.

* Je laisse un coin d'herbes hautes

A défaut d'une prairie fleurie à semer dès le printemps prochain, je redonne sa liberté à un carré de gazon. Non tondues, les graminées serviront vite de lieu de ponte aux papillons. Et nombre de fleurs sauvages comme le trèfle, la pâquerette, le bouton d'or et la silène ne tarderont pas à s'y installer.

* J'arrête les produits toxiques, je dis oui au bio

La biodiversité ne fait pas du tout bon ménage avec les insecticides, herbicides et autre fondicides. La pratique du jardinage biologique respecte toutes les étapes du cycle de croissance du papillon : de l'oeuf à l'adulte en passant par le chenille et la chrysalide.
  

* Je fais un peu de fouillis avec des feuilles, des branches et des pierres, un point d'eau

Les papillons s'y abriteront.

* J'entoure mon jardin d'une haie fleurie

Ils viendront butiner, vous pourrez les observer.

* La nuit, je coupe l'éclairage

Les espèces noctures ne sont pas troublées.

* J'installe un hôtel à papillons

Bon nombre de papillons adultes hivernent. Offrez leur un gîte en suspendant un abri en bois non traité. Les papillons s'y réfugieront volontiers par de petites ouvertures à condition de garnir l'intérieur de brindilles.

En vente sur : www.lpo-boutique.com

 

Observatoire des papillons 

www.noeconservation.org

Inventaire géant de la biodiversité (insectes pollinisateurs) :

www.spipoll.fr 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Faune & Flore
commenter cet article

commentaires