Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 10:33

koala-copie-1.jpg

 

Le koala est officiellement "vulnérable"

Le ministre Tony Burke, ministre de l'environnement australien, a donné sa décision sur le listing du koala comme espèce vulnérable...

C’est avec prudence que nous avons accueilli l'annonce du ministre Tony Burke, le 30 Avril dernier. «Les gens ont été très clairs pour moi, ils veulent s'assurer que le koala soit protégé pour les générations futures » a-t-il déclaré.

Les koalas dans le Queensland, l’état du New South Wales et sur l’Australian Capital Territory (Territoire de la Capitale Australienne), sont maintenant classés comme "espèce vulnérable", tandis que ceux de Victoria et South Australia ont été laissés sans protection. C'est une petite victoire, mais comme prévu il y a quelques mois, la couverture globale nécessaire pour assurer la survie future de l'espèce est encore bien loin.

Les implications juridiques de la décision doivent encore être clairement définies, mais nous pensons qu'il sera lourd de failles. Nous sommes actuellement à la recherche de conseils juridiques afin de mieux comprendre la législation. Sans vous inondez d’un trop plein d'informations, voici ce que vous devez savoir:

Un listing des espèces animales vulnérables en vertu de la Loi EPBC (pour la Protection de l’Environnement et la Conservation de la Biodiversité) exige que tous les développements futurs, prévus dans les aires protégées, soient approuvés au niveau fédéral. Cette décision aura une incidence sur les individus, les groupes et les entreprises dont les actions peuvent avoir un impact significatif sur l’environnement national. Pour le koala, cela signifie une attention encore plus particulière sur la préservation de son habitat, soit un examen plus approfondi des projets qui constituent une menace à leur survie. Et comme vous pouvez l’imaginer les industries ainsi que le secteur immobilier ne voient pas d’un bon œil cette attention particulière portée sur le petit marsupial.

Pourtant c’est avec preuve que Deborah Tabart OAM, PDG de l’Australian Koala Foundation (AKF) s’exprime : « Soyez certains que je ne suis pas contre le progrès. Trouver un équilibre entre le développement et la nature est parfaitement réalisable. » Et en effet, grâce à son projet de « Koala Beach », en partenariat avec le groupe Ray, promoteur immobilier, un lotissement de 500 logements à été conçu en se basant sur la protection de l’environnement pour que l’Homme et les koalas vivent en harmonie.

Cette décision est encourageante. Mais après des années de réflexion, l’AKF croit fermement qu’une loi nationale du koala est le meilleur moyen de le protéger parfaitement. Jusqu'à ce que les koalas de l’état du Victoria et de South Australia puissent profiter de la même protection que les koalas sauvages du nord, notre travail est loin d’être achevé et la route est longue.

Kate Boston et Laure Campagné pour l'Australian Koala Foundation

www.linternaute.com 


Le koala classé parmi les espèces vulnérables en Australie

Le koala a été classé parmi les espèces à protéger dans plusieurs régions d'Australie où sa survie est menacée par le développement des villes, la circulation automobile, les chiens domestiques et les maladies, a annoncé le gouvernement.

Les populations des provinces de Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland et de l'Australian Capital Territory (autour de la capitale fédérale Canberra), toutes situées dans l'est et le sud-est de l'île, ont été classées parmi les espèces "vulnérables".

Il s'agit de la catégorie inférieure à celle d'espèce "en danger" selon la liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

"Le koala est l'emblème de l'Australie et il tient une place à part dans notre pays", a souligné le ministre de l'Environnement, Tony Burke.

Le petit marsupial, espèce endémique australienne, est d'abord victime de la réduction de son habitat dans les régions les plus densément peuplées de l'île, selon un rapport officiel datant de 2011.

Alors qu'ils étaient plusieurs millions avant l'arrivée des colons britanniques en 1788, ils ont été massivement chassés pour leur épaisse fourrure dans les années 1920 et leur population a drastiquement diminué.

L'indignation populaire a mis fin au carnage mais l'urbanisation de l'Australie est devenue un prédateur au moins aussi redoutable. Leur population est estimée aujourd'hui au maximum à quelques centaines de milliers, certaines études n'en dénombrant qu'un peu plus de 40000.

Dans les provinces de Victoria (extrême sud-est) et de South Australia (sud) en revanche, les populations sont excessives et "doivent être contrôlées", selon Tony Burke.

© AFP


 

koala.jpgDéborah Tabart OAM

 

L’avenir des koalas est-il seulement au zoo ?

L’Australie semblerait bien vide sans son adorable icône. La population des koalas dans le pays ne cesse de décliner, et ce souvent a cause de l'insouciance des Hommes. L'Australian Koala Foundation, en particulier sa présidente Déborah Tabart OAM, met tout en oeuvre pour protéger leur habitat naturel et ainsi aider à la sauvegarde de cet emblème australien. Car, sans eux, que serait l'Australie ?

Lorsque vous voyagez en Australie pour la première fois vous pensez tout de suite à Sydney et a son célèbre opéra, aux interminables plages, aux kangourous et évidemment aux koalas. La plupart des touristes sont persuadés qu’ils peuvent les trouver dans tous les arbres en Australie. Malheureusement, la réalité n’est pas celle qu’on croit et même après de longues heures de randonnée peu de gens ont la chance d’apercevoir un koala dans la nature. Une visite au zoo est souvent la seule chance de pouvoir admirer cette peluche australienne.

Deborah Tabart OAM, présidente de la Fondation Australienne des Koalas (Australian Koala Foundation – AKF), consacre sa vie à la sauvegarde des koalas sauvages et à leurs droits - depuis maintenant 23 ans.

« La triste vérité est que, désormais, seulement entre 45000 et 80000 koalas peuplent le continent australien. Un nombre infime par rapport aux millions qui existaient avant l’arrivée des premiers colons. 80% de leur habitat a déjà été détruit, aujourd’hui on peut en voir seulement sur la côte entre Townsville et Adélaïde. » Après avoir été pourchassés pour leur fourrure dans les années 20, les accidents de voitures, les attaques de chiens et le défrichement de leur habitat naturel sont, aujourd’hui, ses principales menaces.

Depuis 1986 l’AKF a déjà investit 8 millions de dollars dans la recherche, entre autre dans son projet phare, l’Atlas de l’Habitat des Koalas.

« Cet Atlas va permettre de cartographier l’habitat des koalas à travers les paysages australiens. Il fournit des informations sans précédent qui mettront en évidence l’urgence de la protection de leur habitat. Chaque Australien peut accéder à ces cartes gratuitement pour savoir si leur propriété est située à l’intérieur de celui-ci ou non.»

La propriété de Quinlans est un autre projet dont Deborah est particulièrement fière. C’est une propriété de 40 hectares, laissée à la fondation en 2009 de façon inattendue. L’AKF vise à protéger la biodiversité de Quinlans, c’est en cela qu’elle restera intacte et servira de réserve naturelle pour les koalas sauvages.

Pour ses nombreux efforts, Deborah a d’ailleurs reçu la Médaille de l’Ordre Australien (OAM).

50 koalas peuvent être adoptés par le biais de l’Australian Koala Foundation. Ils vivent dans des parcs de koalas ou dans des zoos, à travers toute la côte ouest australienne. La cotisation mensuelle de parents adoptifs n'aide pas seulement à payer les factures pour le koala mais également à protéger les koalas sauvages et leur habitat. Ces peluches, souvent classés à tort dans la même catégorie que les ours, sont en fait des marsupiaux qui dorment environ 20 heures par jour. Soit de compagnons parfaits pour agrandir la famille !

www.linternaute.com

Le site : www.savethekoala.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Non !
commenter cet article

commentaires