Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 17:44

 

Ce scandale lève le voile sur les coulisses peu reluisantes du commerce de la viande... et c'est tant mieux !

 

Extrait d'un article paru dans Metro

Les services vétérinaires, qui avaient mené des tests en février 2013 dans les entrepôts de Castelnaudary (Spanghero), ont découvert 57 tonnes de viande de mouton britannique. Une viande pourtant interdite.

Qui est responsable ? Les autorités sanitaires pointent du doigt le négociant néerlandais Draap Trading qui pourrait être à l'origine de la tromperie. Basé à Chypre, il était déjà impliqué dans l'affaire de la viande chevaline. Le mouton incriminé est interdit car découpé selon une technique prohibée dans l'Union européenne qui consiste à racler l'os. Une méthode qui peut laisser des éclats d'os ou de moelle dans la viande, porteurs de la vache folle dans les années 2000. Les conséquences de ce nouveau scandale pourraient être autrement plus désastreuses que pour la viande de cheval.

Extrait d'un article du Figaro

Ces 57 tonnes de viande de mouton, achetée congelée, devaient servir à la composition de merguez. Elles ont été obtenues grâce à la technique de la «viande séparée mécaniquement», qui permet de créer une «pâte» gluante en passant dans un appareil spécial des carcasses désossées d'animaux afin d'en récupérer toutes les parties comestibles.

Si la technique est autorisée pour les carcasses de volailles, afin de fabriquer des tranches de blanc de dinde, des nuggets ou des saucisses cocktails, les autorités sanitaires européennes interdisent formellement l'utilisation «des os de bovins, ovins et caprins originaires de pays ou de régions présentant un risque d'ESB contrôlé», c'est-à-dire de maladie de la vache folle ou de tremblante du mouton. De fait, l'importation d'une telle viande en provenance de Grande-Bretagne est donc interdite en Europe.

Comme dans l'affaire de la viande de cheval, la «pâte» de mouton a suivi un circuit complexe à travers l'Europe et plusieurs grossistes basés notamment au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Côté santé
commenter cet article

commentaires

beef pepperoni 01/09/2014 10:12

Horsemeat is prohibited under law in many countries and it is pity that there are reports of it being sold out a beef meat. I wonder why the health department is keeping their mouths shut. They have to respond to this situation immediately and prevent it.