Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:48

Cette émission a été diffusée le 15 mars 2011 sur France 5.

 

Cette semaine, dans "Le Monde en face", Carole Gaessler s'intéresse à une nouvelle grande tendance que connaît le continent nord-américain : les psychotropes pour chiens et chats. Un documentaire plein d'humour pose un regard caustique sur la société américaine au travers des névroses des animaux domestiques.
Mais qu'arrive-t-il à nos animaux de compagnie ? Caniche agoraphobe, chat souffrant de trouble obsessionnel compulsif, berger au comportement agressif, dogue angoissé...
Nos chers compagnons à quatre pattes souffriraient-ils de maladies psychiatriques que l'on croyait exclusivement humaines ? Subiraient-ils comme leurs propriétaires la pression de la vie moderne ? Face à des animaux incontrôlables, des maîtres désespérés prennent des mesures radicales en choisissant la solution médicamenteuse.
Aux Etats-Unis, où 140 millions de chats et de chiens partagent la vie des Nord-Américains, le commerce des médicaments vétérinaires atteint les 4 milliards d'euros par an.
Ayant identifié un marché juteux, l'industrie pharmaceutique s'est donc lancée dans la fabrication de psychotropes pour chiens et chats. Elle propose même une version du Prozac parfumée à la viande.
Le vétérinaire comportementaliste Nicholas Dodman est un précurseur et un adepte de cette méthode. Il a commencé à administrer des neuroleptiques pour humains à des animaux avant que des produits spécifiques voient le jour. "Si notre but est de préserver la qualité et l'espérance de vie des animaux, nous devons faire de leur comportement la priorité numéro un", justifie-t-il.

Chienne de vie

C'est suite à des actes alarmants que Jessica et Emily ont décidé de mettre leur petite Priscilla sous anxiolytique. Perturbée par les deux autres matous de la famille, la pauvre chatte souffre de TOC : elle se lèche jusqu'à s'en arracher les poils et à se faire saigner.
Le psychologue évolutionniste Hank Davis s'inquiète de cette nouvelle pratique qui touche les animaux : "On a défini, à juste titre, toutes sortes de troubles psychiques, mais la question est de savoir si on peut l'appliquer à une espèce différente de la nôtre."
Quant au Dr Yann Dunbar, éducateur canin qui se bat depuis vingt-cinq ans pour que les jeux et les compliments remplacent la punition et les comprimés, il dénonce la facilité de la méthode : "Les gens veulent des solutions rapides, et ils croient qu'un médicament en est une."
Au Canada, Corinne et Jason sont résolus à rééduquer leur chien Jake sans l'utilisation de médicaments. Le couple refuse de donner un traitement aux psychotropes à leur toutou, bien qu'il ait mordu Corinne au visage.
Pour Hank Davis, les problèmes de comportement des animaux sont souvent liés aux pratiques des propriétaires : "L'anthropomorphisme a dépassé toutes les bornes. Certains habillent leurs chiens ou leurs chats comme si c'étaient des petits humains à fourrure."
En Asie, chiens et chats sont devenus de véritables enfants de substitution. Les Japonais sont ceux qui dépensent le plus au monde pour leurs animaux de compagnie, qui peuvent ainsi profiter de séjours en hôtel cinq étoiles.
Nicholas Dodman compte bien inonder de drogues cet énorme marché qui lui tend les bras.

France 5 - Amandine Deroubaix

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires