Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 21:38
Le président du Parti vert au Sénégal Haidar el- Ali lors d’une conférence de presse à Dakar le 31 mars 2012.
Le président du Parti vert au Sénégal Haidar el- Ali
lors d’une conférence de presse à Dakar le 31 mars 2012.
AFP / SEYLLOU

 

« Haïdar El Ali est le nouveau ministre de l'Ecologie et de la protection de la nature du Sénégal depuis le 4 avril 2012.

Ce militant écologiste convaincu est l'un des 100 écologistes les plus influents de la planète selon un classement publié par le quotidien français Le Monde. Il s'est illustré depuis 1984 par un combat quotidien contre les agressions faites à la nature et aux hommes. Portrait d'un ministre hors norme.

Haïdar el-Ali, c'est l'indignation incarnée. Parlez-lui d'un scandale écologique, d'un désastre et ce petit homme aux cheveux gris, se dresse aussitôt, prêt à remuer ciel et terre pour défendre une cause, sa cause : la nature.

Fils d'un commerçant libanais installé à Louga, il tombe amoureux de l'océan dès son plus jeune âge, devient pêcheur puis moniteur de plongée, et directeur du célèbre Océanium, le club de plongée de Dakar.

C'est sur la mer qu'il mesure l'ampleur des dégâts que l'homme inflige à la terre. Ses premiers combats seront pour tenter de convaincre les pêcheurs sénégalais d'arrêter d'utiliser la dynamite aux conséquences désastreuses pour les espèces.

Haïdar el-Ali a créé les premières aires marines protégées du Sénégal. Parallèlement, il lutte contre les filets de pêche en nylon dont les déchets abandonnés par les navires sont une plaie pour la survie de la faune marine.

Enfin, son troisième grand combat concerne la lutte contre la désertification. Grâce à lui la mangrove casamançaise est en train de renaître. La dynamique qu'il a insufflée a permis de replanter 30 millions de palétuviers.

Cet homme est la conscience écologique d'un pays qui a trop longtemps négligé l'environnement. Pour lui, la politique n'est pas une fin mais un moyen, le moyen de faire comprendre aux décideurs que l'écologie n'est pas un luxe mais une nécessité. Au fond, sa vraie passion est de réveiller les consciences. »

www.rfi.fr  

 

Livre Haidar el Ali

De Bernadette Gilbertas

Editions Terre Vivante

 

Reconnu parmi les « cent écologistes les plus influents de la planète » (Le Monde), Haidar El Ali est un homme d'action, dévoué à la cause environnementale.

Au Sénégal où il vit, il lutte contre la déforestation (la campagne de reboisement des mangroves bat son plein actuellement), la désertification, la surpêche, le trafic des lamantins...

L'auteure, qui l'a suivi dans de nombreux périples, dresse ici son portrait et son parcours. Une rencontre inédite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Coup de chapeau !
commenter cet article

commentaires