Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 15:51

Dvd

 

La France sauvage

 

Entrer dans le terrier d’un renard, voir les marmottes sortir de leur hibernation ou découvrir un lynx dans les Vosges : tourné pendant un an et demi dans dix régions de France, soit dix milieux naturels différents, La France sauvage est un documentaire qui ouvrira les yeux des plus citadins de nos concitoyens.

La France qu’on oublie de regarder

«Le parti-pris de départ était de privilégier la biodiversité de proximité, les espèces qu’on côtoie et qu’on oublie de regarder, expliquent les réalisateurs Augustin Viatte et Frédéric Febvre. Autour de nous, il se passe des choses fascinantes.» Pour mettre en images cette nature méconnue ou oubliée, un dispositif de tournage inédit a été mis en place : 10 tournages ont eu lieu simultanément, pour capter, durant une année, la vie de la haute montagne dans les Alpes, du maquis de Provence ou des fonds marins bretons.

Le scénario des dix documentaires a été écrit avec l’aide du naturaliste Marc Giraud, pour identifier les interactions entre espèces et les logiques propres à chaque milieu. Puis, pour capturer les images à l’instant T, les réalisateurs ont collaboré avec les experts locaux: «Quand on se promène dans la nature avec des gens qui la connaissent, ils savent se comporter pour voir les choses, expliquent Augustin et Frédéric. Les partenaires dans les réserves naturelles ont été très importants: ils savaient ce qu’on pouvait voir tel jour, et surtout comment faire pour le voir. Avec de la patience, on a eu beaucoup de bonnes surprises, essentiellement dans les comportements que nous avons pu filmer.»

Un film «au niveau de l’animal»

C’est ainsi que la lotte bretonne s’est fait filmer, armée de son organe en forme d’appât, en pleine chasse au petit poisson ou que les tortues d’Hermann provençales se sont laissées surprendre en pleins ébats amoureux… «Il ne faut pas parler, ne pas faire de bruit, faire attention au sens du vent pour ne pas que l’odeur d’humain éloigne les animaux», des conseils applicables à tout promeneur s’il veut apercevoir un chevreuil au détour d’un chemin, rappellent les réalisateurs. «On voit plein d’indices quand on regarde bien : des poils sur une clôture, des traces dans la terre…»

Mais parfois, la patience ne suffit pas. Pour filmer l’intérieur du terrier du renard ou des bourdons, il a fallu les recréer et faire s’acclimater les animaux à cette maison-studio de cinéma. «C’est une technique habituelle pour les documentaires animaliers, précisent les réalisateurs. On crée une structure avec des éclairages et des vitres dans un parc animalier et, si elle convient à leur mode de vie, les animaux l’investissent naturellement.» En revanche, pour ce qui est du doux ronronnement de la marmotte endormie, il a fallu faire appel à un bruiteur… Aidés par des chefs opérateurs et des photographes spécialisés dans les films animaliers, Augustin Viatte et Frédéric Febvre ont pu se mettre «au niveau de l’animal» et «proposer autre chose qu’un discours alarmiste»: «Aimer la nature et la comprendre, c’est forcément la protéger.»

Les paysages français sublimés

La France sauvage nous invite également à redécouvrir la diversité et la beauté des paysages de notre pays: «C’est une redécouverte de tout le territoire, du désert de sable et de vase du littoral Nord qui héberge des centaines d’oiseaux, aux paysages du Morvan que je pensais bien connaître, jusqu’à Paris où vivent des faucons, des abeilles, des rats…», s’émerveille Frédéric Febvre. Quand au «joyau» du film, le lynx des Vosges, il n’est que «le contrepoint de la biodiversité commune», une espèce emblématique et menacée qui rappelle que derrière les vedettes du règne animal, des milliers d’espèces moins médiatiques assurent la survie de nos campagnes et de nos villes.

20 minutes

Livre

De Marc Giraud

Editions de la Martinière

 

  La France sauvage

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans A lire - A voir
commenter cet article

commentaires