Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 09:05

  La maison en petits cubes

La maison en petits cubes

Kunio Katô et Kenya Hirata

Editeur : Nobi Nobi

 

La maison en petits cubes, c'est d'abord un court métrage japonais récompensé par de nombreux prix (Oscar du meilleur court métrage d'animation en 2009, notamment). C'est ensuite et surtout deux hommes : Kunio Katô, auteur et réalisateur du film puis des illustrations de ce livre et Kenya Hirata, scénariste de ce même film (sans paroles) et également auteur du texte de cet album.

Bref, une adaptation d'un film en livre présentée comme une vraie création originale. Ce livre se déguste ainsi à part entière, il est une réussite dans sa catégorie et n'a nul besoin de la reconnaissance du film pour exister et rayonner. A la fois esthétique et poétique, cet album est un enchantement, proposé par une jeune maison d'édition de livres jeunesse, Nobi-Nobi (se sentir bien en japonais), spécialisée dans le Japon. A découvrir sans tarder !

L'histoire est celle d'un vieux monsieur et de sa maison évolutive. En effet, contraint par le niveau de la mer qui monte inexorablement, le vieil homme s'adapte et construit, inlassablement, chaque fois que cela s'avère nécessaire, un étage de plus à sa maison. Cube après cube, la maison s'élève et résiste à la mer. Entreprise d'une vie tout entière qui force le respect et l'admiration.

Un jour, alors qu'il s'apprête à rehausser le niveau de sa maison, il laisse tomber ses outils au fond de la mer. Il revêt alors sa combinaison et plonge à leur recherche. Quête qui lui permet de visiter les anciens cubes et se souvenir alors de moments, agréables et douloureux, qui ont façonné sa vie et sa maison.

Tour à tour, avec une émotion contenue, pleine de grâce et de poésie, il évoque sa femme décédée, le mariage de sa fille ; autant de moments forts qui ont marqué son existence, l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui : un homme sensible et attentif, apaisé mais résistant.

Si certains instants sont douloureux, mélancoliques, l'homme ne sombre jamais et la nostalgie qui émane de l'océan est toujours douce et délicate, sans furie ni amertume, regret ou désespoir. Un calme qui rassure, une tendresse qui enlace et créé du bonheur au lecteur, jeune et adulte. La qualité du graphisme, les couleurs claires et diluées, jamais agressives ou trop vives tendent d'ailleurs vers cette impression d'harmonie et d'apaisement moelleux, si bienfaisant, presque émouvant.

Une histoire attachante et sensible pour mieux appréhender la fuite du temps, les épreuves d'une vie ordinaire, mais aussi pour partager, transmettre les souvenirs qui font une vie et l'intérêt de l'être humain.

La ténacité de ce vieil homme est exemplaire. Cette résistance presque folle face aux éléments naturels le rend héroïque et respectable. Un combat jamais vain puisqu'il l'entraîne dans les souvenirs, ravive des émotions, lui donne de la force et lui permet finalement de poursuivre son chemin, semé d'espoir et de renouveau : «Le vieux monsieur vient de remarquer qu'un pissenlit a fleuri dans son mur lézard».

www.actualitte.com

  

Le film

La Maison en petits cubes

Visionnable sur http://www.wat.tv/video/maison-en-petits-cubes-1eazd_2fgqp_.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans A lire - A voir
commenter cet article

commentaires