Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 21:45
Gérons nos déchets !

Aspiration des déchets

Les bornes d'aspiration

Le système de collecte pneumatique de Romainville

Les bornes d'aspiration viennent remplacer peu à peu les bennes à ordures dans les villes. Les déchets sont désormais « aspirés » et transitent en souterrain. Les habitants y déposent leurs ordures jour et nuit. Des bornes plus larges sont réservées aux usages professionnels (marchés, entreprises).

Une fois déposés, les déchets descendent dans des canalisations de 50 centimètres de diamètres et sont stockées provisoirement en sous-sol. Deux fois par jour, un système d'aspiration se met en place, avec un flux d'air à 70km/h pour les acheminer dans un terminal de collecte où elles sont compactées. Les déchets sont alors transférés par camion dans les centres de tri ou de traitement.

C'est une avancée environnementale : plus de nuisances sonores et de pollution due à la rotation de camions, pas d'odeurs grâce à des filtres dans le réseau, et un cadre de vie embelli. Les charges quant à elles baissent car il n'y a plus de manipulation de bennes.

 

Le recyclage des DEEE

Logo-Eco-systemes.jpg

4bf38ad4e96e4.jpg

"La nature n'a pas besoin de votre vieille TV"

Depuis novembre 2006, les DEEE ne doivent plus être jetés à la poubelle. Tous les appareils alimentés sur secteur, pile ou batterie doivent être dépollués puis recyclés. Leur taux de recyclage varie entre 65 et 90%. Le recyclage permet de produire de nouvelles matières premières secondaires et de fabriquer ainsi de nouveaux appareils tout en préservant les ressources naturelles.

A l’achat d’un appareil neuf, nous payons une «éco-participation », qui correspond au coût de collecte, de réemploi, de dépollution et de recyclage d’un appareil usagé équivalent. Son montant varie selon le produit et le type de traitement qu’il nécessite.

Eco-systèmes est un éco-organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics pour la collecte et le traitement de ces DEEE. Ils travaillent en partenariat avec les distributeurs, les collectivités locales et les réseaux solidaires.

Plus d'info sur www.eco-systemes.fr

La réduction des déchets : un enjeu environnemental, sanitaire et financier...

Les campagnes régulières d'information ont pour objectif de sensibiliser chacun sur la nécessité de réduire la quantité de déchets que nous produisons et donner des clés pour agir au quotidien. Le gaspillage de matières premières nécessaires à la fabrication des objets et au transport des déchets provoque l'épuisement des ressources naturelles. La production et la gestion des déchets posent des questions de sécurité sanitaire et de santé publique. Leur élimination contribue à la pollution des sols, des eaux et de l'air. Elle nécessite des installations de traitement toujours plus importantes dont le coût financier est répercuté dans le prix des produits que nous achetons et des impôts et taxes que nous payons.Les campagnes régulières d'information ont pour objectif de sensibiliser chacun sur la nécessité de réduire la quantité de déchets que nous produisons et donner des clés pour agir au quotidien. Le gaspillage de matières premières nécessaires à la fabrication des objets et au transport des déchets provoque l'épuisement des ressources naturelles. La production et la gestion des déchets posent des questions de sécurité sanitaire et de santé publique. Leur élimination contribue à la pollution des sols, des eaux et de l'air. Elle nécessite des installations de traitement toujours plus importantes dont le coût financier est répercuté dans le prix des produits que nous achetons et des impôts et taxes que nous payons.

Plus d'info sur www.reduisonsnosdechets.fr

De quoi sont composées nos poubelles ?

La quantité de déchets a doublé en 40 ans !

Chacun d'entre nous jette en moyenne 390 kg par an de déchets dans les poubelles et containers de tri auxquels s'ajoutent les 200 kg par an qui sont apportés en déchèteries.

La réduction des déchets permet de réduire la consommation de ressources non renouvelables, de limiter les rejets de gaz à effet de serre et au niveau local d'avoir moins recours à l'incinération ou à l'enfouissement et de maîtriser les coûts liés à la gestion des déchets (collecte, stockage, incinération).

Comment agir ?

* Je limite les emballages

* J'utilise des éco-recharges

* Je fais du compost

* Je limite mes impressions

* Je mets un "stop pub" sur ma boîte aux lettres

* Je donne des vêtements

* Je choisis de la vaisselle réutilisable lors des piques niques, fêtes...

* Je donne des livres

* J'utilise des piles rechargeables

* Je loue des outils

* J'utilise des paniers pour faire mes courses pour limiter l'utilisation de sacs en plastique

* Je fais réparer mon électroménager

* J'achète à la coupe

* Au bureau, j'utilise une tasse à la place des gobelets en plastique ou en carton

Stop au gaspillage alimentaire...

Chaque français jette en moyenne 20 kg d'aliments par an à la poubelle :

* 7 kg d'aliments encore emballés

* 13 Kg de restes de repas, de fruits et légumes abimés et non consommés

En faisant un peu attention, chacun de nous peut facilement éviter ce gaspillage...

J'achète malin

* Je fais ma liste de courses en regardant ce qu'il reste dans le réfrigérateur et les placards, cela évite de racheter la même chose

* J'essaie de planifier les repas de la semaine

* Je fais attention aux dates de péremption

* Je termine mes courses par le frais et le surgelé

Je conserve bien les aliments

* Je regarde sur les emballages le mode de conservation recommandé (au frais, à sec, à température ambiante...)

* Je regarde les dates de péremption et je range au dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement

Je cuisine astucieux

* Je cuisine les quantités adaptées au nombre de convives

* J'accomode les restes

* J'utilise les produits dont la date de péremption arrive à échéance

DLC et DLUO : à ne pas confondre

DLC : Dates Limites de Consommation

Elles sont précédées de la mention "à consommer avant le..." ou « à consommer jusqu’au… ».

Elles concernent les produits périssables. Théoriquement, manger un produit au-delà de ces dates peut faire courir un risque pour la santé. En pratique, pour certains produits, des dépassements plus ou moins longs semblent envisageables.

DLUO : Dates Limites d’Utilisation Optimale

Elles sont précédées de la mention « à consommer de préférence avant… »

Elles concernent les produits qui ne s’altèrent pas, du point de vue microbiologique, avec le temps. Si elles sont dépassées, les qualités organoleptiques peuvent ne pas être optimales (biscuits mous, chocolat blanchi…) mais aucun risque couru pour la santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Agissons !
commenter cet article

commentaires

artisan paris 26/11/2014 22:23

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement