Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:31

De Brigitte Marquet

Editions L'Harmattan

 

Portrait de l'auteur : «Née à la lisière d’une forêt ardennaise au lendemain de la Seconde Guerre mondiale », selon ses propres termes, Brigitte Marquet a passé son enfance à rêver et regarder vivre toutes sortes d’animaux, à observer son père, vétérinaire, au travail. De déménagements en déménagements, d’études en études (allemand, psychologie, à l’Université, documentaliste au CNAM), elle a exercé plusieurs métiers dont celui de documentaliste ingénieur et parfois même des métiers alimentaires. La trame constante de sa vie, riche en expériences, fut toujours l’écriture -son «yoga»-, les langues étrangères et toutes les musiques.

L'histoire : La petite Fox et sa maîtresse, la grande Bringue, s'entendent à merveille. Arrivées toutes deux à l'âge de la retraite, elles décident d'écrire leurs mémoires...Comme tous les gens qui s'aiment, la petite Fox et la grande Bringue communiquent par télépathie. Le lecteur découvrira dans ces récits comment une petite fox-terrier réussit à manipuler sa maîtresse ou comment l'on peut détourner des escouades de pigeons vers leur futur pigeonnier contraceptif. Une histoire pour les grands au coeur d'enfant.

Extrait : "La folie ne cessera jamais, pensa l'oiseau... Il fallait calmer les deux furies qui habitaient chez lui... Il fallait donc recourir aux grands moyens que possèdent tous les oiseaux du monde : Papa merle réunit toute sa famille au grand complet, plaça les plus petits au premier rang, car ceux-ci sont davantage sopranos. Les vieux, les ténors, cousins, oncles et tantes de la famille moduleraient les sons aigus provenant de la base, le chef de famille merle lui-même devant être le chef d'orchestre. Car c'est bien un concert que ce dernier voulait donner, et un concert thérapeutique, s'il vous-plaît... Du buisson s'élevèrent d'abord des pfuit tsui pfuit tsui , puis... "Plus fort, plus fort", encouragea le chef d'orchestre oiseau... C'est alors que les grands moyens des oiseaux, leurs chants, produisirent l'effet escompté : la petite Fox et la Grande Bringue arrêtèrent de pouffer stupidement dès leurs premières notes."

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans A lire - A voir
commenter cet article

commentaires