Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 05:54

 

Le "made in France" réduit les émissions de gaz à effet de serre. Focus sur un objet, le livre, à l'occasion de notre baromètre Eco2climat

La relocalisation de l'économie, mise en avant pour préserver l'emploi, a aussi un intérêt écologique. Le cabinet Carbone 4, qui publie chaque mois le bilan carbone des Français en partenariat avec Metro, a comparé les gaz à effet de serre émis par le même objet, un livre, selon qu'il soit fabriqué en France ou en Chine. La différence est de plus de 40%, et jusqu'à 70% si on ajoute la déforestation.

Un objet énergivore

Le livre n'a pas été choisi tout à fait par hasard, explique Emmanuelle Paillat, consultante de Carbone 4. "C'est un objet très énergivore : l'industrie papetière consomme 4% de l'énergie au niveau mondial." Plus de 80% des livres pour enfants sont fabriqués en Chine, en particulier les "livres-objets" qui incluent des jouets ou des gadgets.

Le transport peu émetteur

Ce n'est pas le transport qui pollue le plus. L'écart n'est que de 10 à 15% entre un livre fabriqué en France et l'équivalent venu de Chine. "Le bateau émet peu par rapport à la quantité de marchandises transportées, précise Emmanuelle Paillat. Ce n'est pas le cas de l'avion, utilisé par exemple pour les téléphones portables dernier cri."

La clé : l'origine de l'électricité

La plus grosse différence est liée au type d'énergie utilisée dans les usines. En France, où 80% de l'électricité est d'origine nucléaire, peu émissif, la production de pâte à papier émet 405 grammes d'équivalent CO2 (g éqCO2) en France et son impression 96 g éqCO2 pour un livre de 400 grammes. En Chine, où l'essentiel de l'énergie provient du charbon – qui contribue au réchauffement climatique – le papier émet 50% de CO2 en plus et l'impression deux fois plus. Ce type d'écart est valable aussi pour les vêtements, l'automobile ou les produits high-tech.

L'effet déforestation

Pour le livre s'ajoute la destruction d'arbres, qui émet des gaz à effet de serre. "Les papiers sont certifiés en Europe, mais il y a de fortes probabilités que le papier chinois provienne d'Indonésie, où il y a de la déforestation, explique Emmanuelle Paillat. On dit que les Chinois polluent, mais en réalité, c'est nous, consommateurs, qui en sommes responsables."

Metro

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Agissons !
commenter cet article

commentaires

eg 17/06/2012 10:26

Bonjour,
Je viens vers vous pour vous demander si vous pourriez nous aider à communiquer sur notre appel à soutien pour le film "le printemps de Hanamiyama" Je vous laisse lire sur mon blog l'article que je
lui ai dédié, et vous remercie pour l'éventuel intérêt que vous pourriez lui trouver. Très bon week end à vous!!

Laurence 17/06/2012 20:00



Bonjour,


Merci de m'avoir sollicitée. J'ai mis en ligne votre film et votre blog sur mon article "sortir du nucléaire", rubrique "agissons". Ils seront visibles dès le 3 juillet prochain. Le Japon vit un
véritable drame, sournois et invisible. Amicalement, Laurence