Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 07:25

SMAV-fr.jpg

nea-20--20SMAV-20--20Saint-20Nazaire_a1_preview.jpg

 

Ce sont les Semaines Mondiales d'actions pour l'Abolition de la Viande (SMAV).

Elles ont pour but d'introduire dans le débat politique et citoyen la question de l'abolition de la production et de la consommation de la chair d'êtres sentients.

De nombreux collectifs se mobilisent pour promouvoir cette revendication.

Sont organisés pendant ces semaines des conférences, des actions de rue, des distributions de tracts ainsi que des stands d'information pour propager l'idée que la consommation de produits carnés n'a aucune justification éthique et devrait par conséquent être interdite.

La boucherie planétaire

Par an, dans le monde, environ 60 milliards d'animaux sont abattus pour leur chair, auxquels s'ajoutent des centaines de milliards d'animaux aquatiques. L'élevage pollue plus que tous les transports réunis, et impose des conditions de vie misérables à la plupart des animaux concernés. 33% des terres arables sont utilisées pour produire l'alimentation de ces animaux captifs tandis que plus d'un milliard d'humains souffrent de la faim.

Assurer le bien-être des animaux mangés ?

« La viande oui, mais sans faire souffrir les animaux ». Telle est la position la plus souvent exprimée. Comment pourrait-on s'y prendre pour garantir le bien-être des animaux ?

Il « suffirait » de faire adopter une législation très extensive et très exigeante. De réglementer chaque aspect de leur détention, transport, capture, abattage. Puis de mettre en place un vaste système de contrôles, incitations et sanctions, afin que la réglementation soit rigoureusement appliquée. Vous y croyez ?

Le bonheur de tous ceux qui finiront dans les assiettes « pourrait » aussi être assuré par une attitude de consommation responsable, à condition qu'elle soit adoptée par tous. Fini les automatismes des courses en temps limité. Disparue la propension à choisir le moins cher ou à ne regarder que le rapport qualité/prix. Chacun se livrerait à de longues enquêtes de façon à éviter tout produit ayant causé de la souffrance. Vous y croyez ?

Est-il réaliste de prétendre qu'on dispose des espaces, de la main d'œuvre et de la motivation nécessaires pour offrir une vie correcte aux milliards d'animaux élevés, ou que tous les animaux mangés seront abattus, pêchés ou chassés de façon indolore ?

L'enfermement en cages, l'entassement des animaux dans des bâtiments clos, les mutilations, la détresse due aux mauvaises conditions de transport et d'abattage… inspirent déjà la réprobation du public. En attendant une hypothétique amélioration, ne serait-il pas logique d'arrêter la production de viande tant qu'elle génère une profonde souffrance que personne ne cautionne ?

Vies sacrées des uns, vies jetables des autres ?

Même commis proprement, le meurtre d'un humain est considéré comme le pire des crimes. À l'inverse, l'égorgement des animaux dans les abattoirs, l'asphyxie des poissons tirés de l'eau, sont des activités banalisées. Toute une industrie y travaille. Pourtant, ces animaux sont des êtres conscients ; ils ont des savoirs, des désirs, des émotions.

Comment justifier une telle asymétrie dans la valeur accordée aux vies des uns et des autres ?

Arrêter le carnage

* Les humains n'ont pas besoin de consommer de produits animaux pour vivre en bonne santé

* L'agriculture produit suffisamment de denrées végétales pour fournir à tous une alimentation de qualité

* Maltraiter et tuer autrui par plaisir ou habitude ne relève pas du domaine légitime de la liberté individuelle

* Il est déjà communément admis qu'on ne doit pas faire souffrir un animal ou lui ôter la vie sans raison sérieuse

N'est-il pas temps de faire en sorte que notre société ne permette plus des pratiques d'une violence inouïe envers des êtres sensibles ?

Le débat citoyen et les institutions publiques ont un rôle à jouer pour faciliter la transition vers des modes de production et de consommation qui ne reposent plus sur la tuerie des animaux.

Les Semaines Mondiales d'actions pour l'Abolition de la Viande sont organisées chaque année à la fin des mois de janvier, mai et septembre.

La Journée Mondiale pour l'Abolition de la Viande (JMAV) a lieu chaque année le dernier samedi du mois de janvier.

Vidéo d'une action en Suisse

 

Plus d'info sur...

Abolir la viande 

www.abolir-la-viande.org

Abolir la viande

http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article363

Impact de la viande sur les humains, les animaux, l’environnement

www.viande.info

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Agissons !
commenter cet article

commentaires