Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 18:55
Skier "vert"

Des pistes pour skier sans polluer

La montagne est fragilisée par le tourisme, et l’or blanc se raréfie. Un label de stations durables est à l’étude pour 2013.

Le ski est-il une activité écolo ? Entre les barres d’immeubles à flanc de montagne, les canons à neige, les remontées mécaniques, cette activité n’est pas neutre pour  et le salage des routes… l’environnement. Pourtant, la première pollution, c’est le transport (40% des gaz à effet de serre du bilan carbone des stations) suivi du chauffage (30%). Les infrastructures sportives arrivent loin derrière (2%). 

"Les professionnels doivent s'adapter" : En montagne, le réchauffement climatique est déjà une réalité. La surface des glaciers des Alpes françaises a reculé de 26% en 40 ans. Cette année, les premiers flocons ont tardé et l’enneigement est souvent insuffisant en moyenne montagne. “Les professionnels doivent s’adapter, arrêter le 100% ski”, explique Guillaume Cromer, consultant en tourisme responsable pour SPE.

Vers un label Flocon vert : “La station verte parfaite n’existe pas, mais une multitude d’actions positives sont mises en place”, rappelle Camille Rey-Gorrez, de Mountain Riders. Cette association édite depuis six ans un guide qui recense les bonnes pratiques : covoiturage, chauffage au bois, compostage… Parmi les bons élèves se trouvent de grands domaines (Avoriaz La Plagne) mais aussi de petites stations (Les Rousses, Les Gets).

Début décembre 2011, l’association a lancé les bases d’un futur label, Flocon vert qui pourrait voir le jour en 2013. Calqué sur le Pavillon bleu, il couronnerait les efforts concernant l’environnement, mais aussi le social (accessibilité, traitement des salariés).

Metro

Fabriquer de la neige avec les eaux usées

Sébastien Palazot, lauréat du prix EpE 2011, propose d'alimenter les canons à neige avec les eaux rejetées dans les stations de ski.

Seriez-vous prêts à skier sur de la neige fabriquée avec l’eau de vos égouts ? Présentée ainsi, l’idée peut rebuter. C’est pourtant une très bonne solution à deux problèmes majeurs en montagne. Ce projet a été récompensé par le sixième prix étudiant décerné le 14 juin 2011 par Entreprises pour l'environnement (EpE) et le journal Metro. Un prix de 5000 euros a été remis à son auteur, Sébastien Palazot, par Suez-environnement.

La pression des touristes : Pour assurer un manteau neigeux durant toute la saison d’hiver, les canons à neige prélèvent de grandes quantités d’eau dans les rivières, au moment où elles sont au plus bas. En janvier, les prélèvements atteignent 60% du débit. Parallèlement, l’afflux de touristes augmente massivement le volume d’eaux usées. Leur traitement est cher et coûteux pour les stations de sport d’hiver. Aujourd’hui, 25% des eaux rejetées sont non-conformes, et 15% ne sont pas traitées du tout. 

Récupérer l'énergie des eaux usées : C’est lors d’une étude sur les stations d’épuration de montagne que Sébastien Palazot a eu l’idée de valoriser ces rejets. Cet étudiant à AgroParisTech Montpellier propose un système ingénieux : descendre les eaux usées vers la station d’épuration en passant par une turbine pour récupérer de l’énergie, et traiter l’eau avant de la remonter pour l’utiliser comme neige artificielle.

Faire évoluer la réglementation : C’est plutôt destiné aux grandes stations”, précise Sébastien Palazot. Deux obstacles bloquent encore son projet : la réglementation française, très contraignante sur l’utilisation des eaux usées – “Il faudrait que l’Etat change ses réglementations. Aujourd’hui, les eaux usées ne peuvent servir que pour l’irrigation" – et les réticences des utilisateurs. Vont-ils applaudir à une initiative écolo ou répugner à skier sur leurs propres rejets ?

Rapport téléchargeable sur : http://www.metrofrance.com/info/fabriquer-de-la-neige-avec-les-eaux-usees/mkfo!PDQsPirSOYPhE/

Metro


L'Eco Guide des Stations de montagne

"Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles."

Cette citation de Jean Yanne est toujours d'actualité, nous sommes tous conscients que quelque chose ne tourne pas rond (crises écologiques, sociales ou financières) mais, qui d'entre nous passe réellement à l'action ?

Des excuses nous en avons tous : j'ai pas le temps, c'est les autres, j'ai pas le budget, c'est compliqué, la liste est longue… et la poubelle commence à sentir !

Au-delà de ces fausses excuses, c'est nos convictions propres qui sont en jeux. Agir en cohérence avec nos idées, oui c'est parfois compliqué, et oui il faut s'armer de courage. Mais en chacun de nous sommeille un free rider, un esprit libre qui n'a de cesse de s'informer par lui même, et qui n'accepte pas la fatalité, qui jamais ne sera résigné.

Alors comment faire avec mes petites mains, mes petits moyens ?

En montagne, en ville ou sur Aldebaran , c'est très simple. S'informer, comprendre, échanger, proposer, et se lancer ! Un poil de détermination, une dose de créativité, de valeurs, et, développer un projet collectif, alternatif et positif devient un jeu d'enfant ! Tous ensemble, tous ensemble !

Cette année, l'équipe de Mountain Riders vous a concocté un Eco Guide avec une nouvelle approche. Ce besoin d'accompagner le passage à l'action nous a poussé à présenter et détailler ces actions locales et collectives. Vous pourrez découvrir 42 belles initiatives, présentées par les hommes et les femmes qui les ont mis en œuvre. Ils démontrent tout au long du Guide que l'avenir de nos montagnes et de notre société nous appartient. C'est par des actions locales, par la mobilisation citoyenne et le rassemblement des énergies et des bonnes volontés que les progrès positifs se concrétisent.

Alors cette édition est pour vous, free riders, eco riders, citoyen engagé ou en quête de sens, vous, les motivés qui sortent du troupeau, qui proposent et qui innovent pour une société plus juste et une montagne de valeurs. Nous vous proposons ces exemples d'action, espérant sincèrement que la perche tendue vous permettra de partir pour une belle ballade responsable.

Toute l'équipe Mountain Riders

Le site : www.mountain-riders.org

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Agissons !
commenter cet article

commentaires