Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:34

Un livre pour les grands

2186_1.jpg 

"Je réussis mon compost et lombricompost"

De Ludovic Martin, Pascal Martin, Eric Prédine

Editions Terre Vivante

En 40 ans, nos poubelles ont doublé de volume. Et les messages pleuvent : « réduisons nos déchets – nous dit-on – ça déborde ! ». Composter, la solution ? Oui, à condition de choisir le type de compostage adapté à son mode de vie.

Habiter un appartement et se lancer dans le lombricompostage ou vermicompostage, c’est possible. Vivre dans un pavillon de banlieue avec un jardinet et s’acheter un bac à compost, ce n’est pas compliqué, Avoir un grand jardin potager, une haie, et quelques massifs de fleurs permet de se lancer dans le compostage à plus grande échelle.

Les frères Martin et Eric Prédine sont « maîtres composteurs ». Ils ont formé une foule de gens à l’art du compost dans des situations très diverses. Leur expérience en la matière nous permet de nous lancer avec toutes les chances de réussite.

Bien choisir sa technique : lombricompost ou compost ? Compost : en tas ou dans un composteur ?

Gérer son compost : savoir équilibrer « le vert » et « le brun ». Faire démarrer la fermentation, retourner le compost et le laisser murir.

Pour le lombricompostage : se procurer des vers, un lombricomposteur, nourrir ces charmantes petites bestioles de vos épluchures, et récolter du bon compost pour vos plantes vertes et vos géraniums. Tout simple et très éducatif pour toute la famille. On s’y met ?

Un livre pour les petits

2227_1.jpg

"Twist Le Lombric"

De Flora Bernard, Pierre Cornuel

Editions Viatao

« Pour parler d’environnement aux petits, il faut éviter le catastrophisme ou le pensum, explique Anne Gouyon, fondatrice de Viatao. Les enfants découvrent le monde par le jeu, les sens, l’imagination… »

Ce conte démarre par un constat : l'hibiscus de Zoé est mal en point et le rouge de sa corole est terne. Twist, le lombric, propose son aide et celle de ses cousins à Zoé.

« Donne-nous juste à manger pendant quelques semaines, je ne t’en dis pas plus ! ».

À partir des déchets de la cuisine, les lombrics vont fabriquer un merveilleux compost qui redonnera vie à l’hibiscus.

À la fin du livre, un cahier pratique permet aux enfants et aux parents de fabriquer un lombricomposteur, et de trouver tous les bons plans pour s’initier au lombricompostage.


2186_1-copie-1.jpg

Un réseau "compost citoyen" sur www.enrgethic.com


Toulouse : le compostage à l'aire du collectif

Une petite boîte carrée en bois trône sur la pelouse de la résidence Chantilly, à la Faourette. Elle est prête à recevoir les épluchures de légumes et autres déchets organiques des habitants des 190 appartements voisins. C'est l'un des premiers composteurs collectifs à voir le jour dans le parc privé de la Ville rose. L'association Reflets, dont le rôle consiste à assister les Toulousains dans leur mise en place, a mené une première expérience en 2009 dans les jardins publics Michelet et Lapujade. D'ici au printemps, 8 nouveaux sites auront vu le jour.

«C'est avant tout une démarche citoyenne et participative, sans cela le projet ne peut être pérenne. Il y a un aspect recyclage des déchets, mais aussi de lien social entre les habitants, la convivialité devient vite un moteur», note Virginie Combettes Ndiaye, responsable du projet au sein de l'association. Cette dernière fournit le composteur et les seaux individuels, assure le suivi de l'état du compost et forme les habitants référents aux techniques. Au Chantilly, Christine Delacroix remplit ce rôle. Fatiguée de voir 30 % des poubelles partir inutilement à l'incinération, elle a décidé de mobiliser ses voisins. «Depuis longtemps, je composte chez moi, mais j'amenais mon seau à la campagne. Je me suis dit, pourquoi ne pas le faire sur place…», explique celle dont le but est de créer un jardin aromatique grâce au résultat du compostage.

www.reflets-asso.org

20 minutes

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence - dans Agissons !
commenter cet article

commentaires