Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 17:04
ADADA
ADADA

L'A.D.A.D.A est la plus ancienne association nationale de défense et de protection de l'âne, de tous les ânes, de race ou non.

Elle a été créée en 1968 par le peintre corrézien Raymond Boissy. A cette époque, le but principal était de réhabiliter l'âne afin d'éviter sa disparition, certains étaient offerts à diverses institutions: maisons d'enfants et de retraite...

En 1989, la réhabilitation étant bien amorcée, Jacques Gounet, nouveau Président, s'entoure de spécialistes en matière asine, qui apportent aide et conseils aux adhérents de plus en plus nombreux.

Marinette Panabière devient présidente en 1999. La situation de l'âne a changé, il est devenu à la mode. Cette mode entraîne un danger: l'abandon, qui peut aller du manque de soins à la filière alimentaire... On achète un ânon, petite peluche vivante, et, quand elle grandit, on n'en veut plus.

Aussi, l'association se doit d'informer les futurs propriétaires sur leur responsabilité envers l'animal, tout en poursuivant les actions initiales :

• encourager et responsabiliser les amis des ânes.

• aimer et faire aimer les ânes.

• leur assurer les soins indispensables à leur confort et leur bien-être toute leur vie.

• de faciliter les rencontres et échanges afin de permettre à chacun de progresser dans ses connaissances techniques et de promouvoir les recherches sur le monde asin.

• organiser des manifestations, des démonstrations, des randonnées, des concours d'attelage ou de bât... dont l'éthique est avant tout festive, éducative, culturelle et jamais mercantile.

• gérer le Refuge pour âne à vocation nationale : 216 ânes accueillis en 2010 !

• en 2008, l'Association est reconnue d'Utilité Publique par décret du 13 février.

Plus d’info sur http://www.assoadada.fr/

 

Repost 0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 22:10
La Réserve des Monts d'Azur

Patrice Longour, un vétérinaire à découvrir via la Réserve des Monts d’Azur qui est un sanctuaire naturel de 700 hectares pour la faune européenne.

« La Réserve biologique des Monts d'Azur est une mosaïque de milieux ouverts (falaises rocheuses, éboulis, pelouses) et de boisements remarquables (chênes pubescents, charmes houblons, hêtres, sorbiers…).

Ancienne réserve de chasse, elle accueille une faune particulièrement riche et variée : chamois, cerf, chevreuil, aigle royal, pic noir, tétras-lyre…

Au total, plus de 500 espèces dont une vingtaine sont protégées par des conventions internationales.

Cette réserve est située sur la commune de Thorenc dans les Alpes-Maritimes.

La disparition de la faune est étroitement liée au développement des sociétés humaines

Avant d’être façonnés par l’homme, les paysages principalement forestiers l’ont été par la grande faune (bisons, chevaux sauvages, élans, aurochs…).

Au fil des siècles, le développement de l’agriculture et de l’élevage, en France comme en Europe, s’est effectué au détriment de la forêt, contribuant avec la chasse, les guerres et la poussée démographique humaine à la disparition progressive des grands herbivores.

Les grands prédateurs (loup, lynx et ours brun) ont été exterminés ou réduits à des populations résiduelles comme celle des ours dans les Pyrénées. »

Pour en savoir plus… rendez-vous sur www.haut-thorenc.com

 

Vidéo 

Repost 0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 21:59

Reconnu comme le meilleur expert mondial du canis-lupus, ce naturaliste anglais est le premier à vivre en chef de meute avec ces animaux sauvages redoutés !

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi au contact des animaux sauvages, dans une ferme isolée de Norfolk. Très jeune, donc, il a appris à respecter et à préserver l'habitat naturel de la faune sauvage. Reconnu à l'heure actuelle comme l'expert mondial des loups, il n'a cependant suivi aucune formation scientifique.

Ancien garde-chasse et US marine dans un commando d'élite, il rencontre il y a une trentaine d'années un biologiste amérindien qui le décide à s'orienter vers l'étude des loups. Pendant 15 ans, aux USA et en Europe, il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Il décide alors de pousser sa recherche en réalisant son rêve absolu : courir avec les loups.

Le prédateur le plus redouté par l'homme :

Carnivore doué d'une vision nocturne hors du commun chez les mammifères et de grandes capacités olfactives, le loup vit en meute organisée, ce qui fait de lui un prédateur redoutable capable de s'attaquer à des bêtes bien plus grosses que lui...

Nature & Animaux

 

Vidéo : Emission Sept à Huit

Son livre
Un homme parmi les loups
Editions JC.Lattès
Repost 0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 18:35
La Tour du Valat

« La Tour du Valat, une équipe de scientifiques au service des zones humides.

Créée il y a plus de 50 ans par Luc Hoffmann, naturaliste visionnaire et mécène, la Tour du Valat a depuis lors développé son activité de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes avec un souci constant : « Mieux comprendre les zones humides pour mieux les gérer ».

Convaincue que ce n’est qu’en conciliant activités humaines et protection du patrimoine naturel que les zones humides pourront être préservées, la Tour du Valat développe depuis de nombreuses années des programmes de recherche et de gestion intégrée qui favorisent les échanges entre usagers des zones humides et scientifiques.

Ainsi la Tour du Valat s’est-elle fixé comme mission d’arrêter la perte et la dégradation des zones humides méditerranéennes et de leurs ressources naturelles, les restaurer et promouvoir leur utilisation rationnelle.

La Tour du Valat, située au cœur de la Camargue, est un organisme privé de recherche. Elle a la forme juridique d’une fondation à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1978.

Son domaine qui englobe tous les habitats naturels représentatifs de la Camargue fluvio-lacustre, s’étend sur 2 600 hectares dont 1 071 ont bénéficié, de 1984 à 2008, d’un classement en Réserve Naturelle Volontaire. Depuis juillet 2008, ce sont 1 844 ha qui sont classés sous le statut de Réserve Naturelle Régionale. Un certain nombre d’expérimentations des chercheurs de la Tour du Valat sont réalisées sur ce domaine.

La Tour du Valat, c’est aussi un centre de ressources documentaires unique en Méditerranée spécialisé en écologie des zones humides, ornithologie, zoologie, mammalogie, ichtyologie, herpétologie, botanique. Chaque année, de nombreux chercheurs, enseignants et stagiaires du bassin méditerranéen viennent consulter les ouvrages de la bibliothèque.

La Tour du Valat emploie plus d’une soixantaine de personnes qui interviennent dans toute la Méditerranée. Notre équipe scientifique, riche d’une trentaine de spécialistes en Ecologie végétale, Ornithologie, Macrofaune aquatique, Hydrologie, Géomatique, Socio-économie, Géographie et Gestion intégrée, développe des programmes de recherche sur le fonctionnement des zones humides et teste des modes de gestion. Les résultats sont transférés par la formation, le partenariat et la mise en place de projets innovants menés en collaboration avec de nombreux partenaires. »

Plus d’infos sur www.tourduvalat.org

 

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 09:31
Blue Legacy

Alexandra Cousteau, petite-fille du Commandant Cousteau, est souvent appelée "l'Ambassadrice des Océans". Elle a fondé Blue Legacy, "Héritage bleu" pour attirer l'attention sur la fragilité de nos ressources en eau et la vulnérabilité de nos océans.

Elle s’intéresse à l’eau sous toutes ses formes : les océans, les fleuves, les rivières, les lacs font partie d’un même écosystème global. "Il s’agit d’un tout indivisible comparable au réseau sanguin qui irrigue le corps humain et qu’il est urgent de soigner".

Elle filme aux 4 coins du monde afin de sensibiliser les gens aux enjeux de l’eau. "L’Homme a perdu le contact avec cette ressource vitale. Il ne sait plus d’où elle vient, où elle va et surtout ne perçoit pas son rôle au cœur de l’équilibre global. Quelles conséquences quand on exerce trop de pression sur un fleuve ? Qu’arrive-t-il quand on assèche un lac ? Quel est l’impact de la pollution sur une rivière ? Il est urgent de provoquer autour de l’eau une prise de conscience similaire à celle qui existe pour le réchauffement de la planète".

"Les solutions se trouvent à l’échelle locale, c’est à chacun de se manifester et de reconquérir la qualité de l’eau. Aux Etats-Unis, 60 % des fleuves sont trop pollués pour qu’on puisse même s’y baigner".

Elle va à la rencontre des initiatives porteuses menées par les communautés sur le terrain. "Nous pouvons aujourd’hui nous appuyer sur les nouvelles technologies pour diffuser l’information en temps réel à une large audience. Je diffuse mes films sur les réseaux sociaux, je les donne à National Geographic. Nos soutiens financiers sont américains mais j’aimerais un jour pouvoir rentrer en France et davantage médiatiser ce combat auprès des Français".

"J’ai une alimentation saine : beaucoup de légumes, peu de viande, peu de poisson et uniquement ceux dont je connais la provenance. La viande comme les poissons contiennent trop d’hormones et de polluants aujourd’hui. Notre santé est directement liée à notre planète."

Plus d’info sur www.alexandracousteau.org

 

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 14:31
GRAAL : Groupement de Réflexion et d'Action pour l'Animal
Un nouveau site internet et une page facebook

Nouveau design, nouvelle ergonomie, nouvelles rubriques et encore plus de contenus pour vous tenir informés au plus près des dernières actions du GRAAL et continuer à nous soutenir au quotidien.

Réhabilitation d'animaux de laboratoires, enquêtes pour maltraitance animale, conditions de vie et abattage des animaux d’élevage, autant de sujets qui sont la préoccupation permanente des membres de l’association et autant de projets sur lesquels nous intervenons dans une démarche de progrès durable.

C’est donc avec un immense plaisir que nous souhaitions vous informer en avant-première du lancement de notre nouveau site Internet, en vous souhaitant une bonne visite et en espérant que vous apprécierez la convivialité de ce nouvel espace.

http://www.graal-defenseanimale.org/

 

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:31

 

Cette association créée par Annie est très active ! Elle a plusieurs rôles :

Protection

* des hirondelles

* des insectes, papillons, grenouilles, crapauds, couleuvres, oiseaux migrateurs, chauves-souris, hérissons, orvets…

* des fleurs sauvages endémiques, haies, mares, vieux murs de pierres, nids, bois

Information

* démarche éducative et pédagogique vis-à-vis des enfants et des adultes : connaître les petites astuces individuelles pour sauvegarder notre cadre de vie, partage d’éthique et de points de vue…

Accueil et entraide

* d’animaux variés, dans la mesure où l’association est habilitée à le faire

* placement éventuel de chiens en famille d’accueil

* retraite d’un ou deux chevaux destinés à la boucherie

* accueil de chèvres de batterie

* Accueil de perruches ou autres oiseaux domestiques en détresse

 

Et plein d’autres actions encore à découvrir sur son site : www.lvh.fr.cr

Repost 0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 15:00
Association Sauvons la forêt

Sauvons la Forêt : la protection de l’environnement nécessite beaucoup de mains actives et de têtes pensantes.

Ceux qui se mobilisent pour la sauvegarde des forêts tropicales et de ses habitants et s’engagent pour des réformes sociales, gênent le cercle des barons du bois et du bétail, des multinationales d’huile et d’exploitation minière, des banques occidentales et des politiciens corrompus. Tous ceux-ci tirent en effet un grand profit à court terme de la destruction des forêts tropicales, tandis que les fondements de la vie des nomades, des récolteurs de caoutchouc, des Indiens et des petits paysans dépendent de ces mêmes forêts. Sans aide internationale, les peuples des forêts sont souvent impuissants, d’une part car ils sont discriminés en tant que minorité, et d’autre part car il leur manque les moyens financiers pour faire entendre leurs droits.

Qui soutenons-nous ?

Nous soutenons ceux qui se battent pour la forêt tropicale, à titre d’exemple les Indiens Sarayacu dans l’Amazonie du sud de l’Equateur, qui se défendent éperdument contre les exploitations d’huile sur le territoire traditionnel de leur tribu. On peut citer aussi les Pygmées d’Afrique centrale, dont les terres sont détruites par des multinationales d’export de bois -dont certaines sont d’ailleurs allemandes-, ou bien encore l’organisation environnementale Walhi qui se bat pour les hommes de l’île indonésienne Sumatra, dont les forêts sont saccagées pour en faire du papier ou bien des plantations d’huile de palme. Les forêts tropicales abritent une incroyable diversité d’espèces vivant dans une relation d’interdépendance extrêmement complexe. C’est précisément cela qui les rend si vulnérables, et c’est pour ça que nous devons chaque jour nous battre pour les protéger.

Quand fut fondé Sauvons la Forêt ?

Nous sommes actifs afin de conserver les forêts tropicales pour les générations suivantes Sauvons la Forêt fut fondé en 1986 par Reinhard Behrend, encore aujourd’hui président de l’association. Nous sommes une organisation environnementale politiquement indépendante, qui s’engage durablement pour les forêts tropicales, les Hommes et leurs habitats. Nous ne recevons aucune subvention de l’Etat ou de l’économie, et nous finançons presque exclusivement par des dons. 3500 personnes nous soutiennent chaque année par dons réguliers ainsi que des milliers d’autres par dons ponctuels.

Où mettons-nous l’accent de notre travail ?

Notre travail commence directement dans la forêt tropicale, où nous soutenons des groupes de base qui se mobilisent pour la protection de la forêt, les droits des indigènes, l’avancée sociale et le développement durable. Nous prenons également part aux campagnes de protestation contre la coupe et l’exploitation abusive du bois, la surexploitation, nocive pour l’environnement, des ressources minières comme le pétrole, l’or, les minerais ou les diamants, et l’inondation d’immenses surfaces de forêts suite à la construction de barrages. Nous aidons les personnes touchées avec des fonds pour l’achat de parcelles de forêts, des campagnes de protestations par fax ou e-mail, ou bien un soutien financier pour entreprendre des démarches juridiques. Sur besoin nous organisons en Allemagne et finançons des visites de lobbying de personnes qui se battent dans leur pays pour la sauvegarde des forêts tropicales, lorsque leur habitat naturel est menacé par la politique de multinationales, banques ou ministères allemands. Le travail d’information et de lobbying en Allemagne est un deuxième axe important de notre travail. Nous informons le public de la part de responsabilité allemande dans la destruction des forêts tropicales ; nous en montrons les causes, nommons les coupables par leur nom, et essayons d’avoir une influence directe en Allemagne sur les soi-disant politiques de développement ainsi que sur les affaires des banques et entreprises. Bien sûr nous nous tournons aussi vers les consommateurs, qui peuvent contribuer à la protection des forêts par des habitudes de consommations éclairées, des actions de protestations et de l’engagement privé.

Peut-on faire confiance à Sauvons la Forêt ?

Nous sommes reconnus par le centre des impôts de Hambourg comme association de bien commun, les dons sont donc déductibles d’impôts. En novembre 2003, le magasine « Öko-Test » (« Test-éco ») a examiné notre gestion des dons et nous a donné la note « très bien ». Le magazine avait en tout enquêté sur l’utilisation des dons dans 17 organisations environnementales allemandes, et à part Sauvons la Forêt, seulement deux autres organisations ont également reçu la note « très bien ».

Où trouver des informations supplémentaires ?

En plus de notre site internet, les importantes sources d’informations sur notre travail sont : notre magazine « Regenwald Report » qui parait quatre fois dans l’année, nos brochures, nos études et articles de fond disponibles en version pdf sur notre bureau. Une grande part de notre travail de relations publiques est le contact direct avec les media, les entretiens avec les politiciens et les hommes d’affaires, ainsi que des réunions d’informations sur des thèmes spéciaux. Ce faisant nous essayons toujours de placer la vision de ceux qui sont touchés par la déforestation au centre des considérations, et de nous battre pour leurs droits à un habitat naturel intact.

Qui sont les partenaires de Sauvons la Forêt ?

Sauvons la Forêt coopère avec des groupes allemands et internationaux se battant pour l’environnement, le développement durable et les droits de l’homme ; parmi ceux-ci se trouvent Pro Regenwald, Urgewald, ARA, Robin Wood et à l’échelle internationale Rainforest Fundation (UK), Greenpeace, Amazonwatch (USA), Accion Ecologica (Ecuador), DECOIN (Ecuador), Rainforest Information Centre (Australien), Rainforest Action Network (USA), Environmenatl Defense (USA), Wahli (Indonesien) ainsi que beaucoup d’autres.

  

Le site : www.sauvonslaforet.org

 

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 11:04

Le Paris Vegan Day est géré par une association loi 1901 existante de mars 2010 composée de plus de 300 membres bénévoles passionnés par les rencontres et les échanges, qui se mobilisent pendant près d’une année pour offrir un salon de qualité quand vient l’hiver.

L’association a pour objet la promotion, le développement et la démocratisation du mode de vie vegan.

Composée d’amateurs de cuisine bio, d’individuels vegan, d’écologistes, d’entreprises vegan, l’association organise des rencontres régulières, ateliers et présentations pour faire découvrir ce mode de vie écologique, sain et sans aucune cruauté envers d’autres espèces.

Plus d'infos sur : www.parisveganday.fr 

Repost 0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 08:01

 

Association SNAC
Sécurité de la Nourriture pour Animaux de Compagnie

 

 

 

 

 

 

La SNAC a été créée en 2007. C’est une association au service des chats et chiens et de leurs maîtres (particuliers et éleveurs). L’objectif est de contribuer à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des aliments pour animaux de compagnie disponibles sur le marché.  

Alors que chaque consommateur peut aujourd’hui légitimement prétendre à une information claire et fiable, force est de constater qu’en matière de nourriture animale il est bien difficile d’y voir clair.  La SNAC, grâce au montant des adhésions qu’elle perçoit, fait procéder par un laboratoire indépendant des marques de Pets-Food, l’analyse de tous les aliments pour chats et les chiens disponibles sur le marché. 

Forte de ces analyses qu’elle fait réaliser par le laboratoire LDA (recommandé par le Ministère de l'Agriculture) et de l’information qu’elle fournit ainsi à ses adhérents, la SNAC espère obtenir du Gouvernement, à moyen terme, la mise en place de normes pour les animaux domestiques. Normes qui n’existent que pour les animaux de ferme. Ce qui permettrait de contrôler l’alimentation destinée aux animaux de compagnie.

Découvrez sur leur site pourquoi la nourriture de nos animaux de compagnie peut parfois les mettre en danger…

www.croquettes-chats-chiens.com

 

Repost 0