Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : belleplanete.over-blog.com
  • belleplanete.over-blog.com
  • : Amoureuse de la nature, un brin militante, bienvenue dans mon monde... écologie, merveilles terrestres, belles initiatives, protection animale, livres, cuisine végétarienne mais aussi grognements et émotions... Belle visite ! Laurence
  • Contact

Recherche

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 16:42

 

www.wwf.fr

* Une exposition de photos naturalistes illustrant les thèmes les plus emblématiques du WWF, comme le tigre, le FSC, Bornéo, Earth Hour ou les baleines,

* Un concert dont les bénéfices ont été intégralement reversés au profit des programmes de restauration des forêts sèches de Nouvelle-Calédonie,

* Une vidéo...

Autant de témoignages sur la diversité, les enjeux et les engagements pour la protection de l’environnement.

Vidéo

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 14:01

 

 

"Pays de l’Ours - Adet est une association loi 1901, sans but lucratif, qui regroupe des élus, des professionnels, des associations et des particuliers. Tous sont engagés dans une démarche de développement durable des Pyrénées Centrales, défiant par là même le modèle de développement dominant.

Responsables et solidaires, Pyrénéens et (ou) citadins, ils partagent les mêmes valeurs pour faire du Pays de l’Ours un territoire dynamique qui saura concilier les enjeux liés à notre époque : des enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Avec le programme « Pyrénées Centrales, Pays de l’Ours », Pays de l'Ours - Adet contribue au développement et à la valorisation d’activités et de produits à forte composante éthique et humaine, respectueux des terroirs, répondant à la demande des hommes d’aujourd’hui et aux besoins des générations futures.

Le retour de l’ours est devenu un symbole pour tous ceux et celles qui, responsabilisés face aux enjeux d’un territoire en pleine mutation, prennent l’avenir en main. Dans un objectif de développement durable, il nous appartient de protéger notre patrimoine dont l’ours est une composante première.
Reflet de l’identité pyrénéenne, l’ours cristallise ces questions d’avenir. Sa présence représente aujourd’hui l’opportunité de faire entrer les Pyrénées Centrales dans le 21ème siècle…Saisissons ensemble cette chance.« Des montagnes sans ours sont des montagnes plates » (Joseph PAROIX, berger pyrénéen)."

www.paysdelours.com

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 16:36

143b.jpg

Maud Fontenoy, à l'occasion de l'avant-première des Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec , à l'UGC Normandie, sur les Champs-Elysées, à Paris, le 12 avril 2010.

  

En 2003, elle effectue la traversée de l'Atlantique Nord à la rame, en solitaire et sans assistance. 

En 2005, elle réallise le même pari dans le Pacifique entre le Pérou et Tahiti.

En 2006, elle s'élance de l'Ile de la Réunion pour son tour du monde à contre-courant.

Ses différents voyages lui ont ouvert les yeux sur l'état de la planète et sur sa vulnérabilité. Elle décide de tout mettre en oeuvre au service de la sauvegarde des océans du littoral. Elle s'en fait l'ambassadrice et souhaite sensibiliser le grand public, les entreprises, les écoles et les pouvoirs publics sur l'urgence des mesures de protection à prendre. Protection qui est indispensable pour l'équilibre de la vie sur terre.

Elle crée sa fondation en 2007, est porte parole de l'Unesco et du Réseau Océan Mondial pour les océans, vide-présidente du Conservatoire national du littoral et ambassadrice du Défi pour la terre lancé par l'ADEME et la Fondation Nicolas Hulot.

Sa Fondation met à la disposition des élèves de 7031 collèges de France un kit pédagogique avec CD-Rom intéractif sur le thème de la biodiversité marine. Ce kit bénéficie du soutien de l'Education Nationale, des scientifiques de l'UICN et de l'IFREMER et est téléchargeable sur son site.

Beaucoup d'autres actions à découvrir !

Plus d'infos sur : www.maudfontenoyfondation.com

 

Vidéo :

 

 

Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 14:16
Don de livres

Vous souhaitez donner des livres ...

 Plusieurs possibilités :

* Les maisons de retraite

* Les hôpitaux

* Les bibliothèques, surtout celles de Province plus demandeuses

* ...

 

Les associations

    

Bibliothèque sans frontières 

Notre ambition est de favoriser l’accès au savoir et à la lecture dans le monde en développement, mais aussi dans les pays industrialisés, et ce à travers :

* La création de bibliothèques

* La professionnalisation des filières du livre dans les pays du Sud (formation professionnelle  des personnels de bibliothèques) 

* La dotation ciblée d’ouvrages et de matériels  

* L’appui au développement des nouvelles technologies (informatisation et bibliothèques numériques).

L'action de Bibliothèques Sans Frontières s’articule essentiellement autour de quatre axes : l’éducation formelle et informelle, l’accès à la lecture pour tous, la promotion du patrimoine et des savoirs locaux et la formation professionnelle.

Dans ce cadre, l’action de Bibliothèques Sans Frontières s’articule autour de 8 missions fondamentales :

* Construction de bibliothèques

* Formation de personnels de bibliothèques

* Structuration de réseaux de lecture publique

Sauvegarde de fonds documentaires et promotion des patrimoines culturels locaux

* Partenariats entre les bibliothèques du Nord et du Sud

* Création de plates-formes internet et de réseaux virtuels

* Appui à l’édition locale

* Recherche sur les pratiques innovantes en matière d’écrit et de NTIC

 Plus d'infos sur : www.bibliosansfrontieres.org

 

Recyclivres.com

RecycLivre n'a pas vocation à recycler les livres pour en faire du papier, mais bien de les revendre pour pouvoir soutenir des programmes d'éducation dans des régions du monde qui en ont besoin. Nous ne pouvons donc collecter les livres très abimés ou aux contenus obsolètes (ex : manuels scolaires), les dictionnaires et encyclopédies, les livres clubs (ex : France Loisirs, Grand Livre du Mois, Sélection du Livre...) tout comme les revues et journaux.

RecycLivre.com est un site internet de vente de livres d’occasion original qui crée un lien solidaire entre ses clients et les populations défavorisées.

Le destin d’un livre dont on souhaite se séparer n’est ni la cave, ni la poubelle jaune, ni la déchetterie.

RecycLivre offre aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités un service gratuit de récupération de livres d'occasion, et leur donne une deuxième vie en les proposant à la vente sur internet.

Les trois piliers fondateurs de Recyclivre :

* La solidarité : Recyclivre reverse 10% de son chiffre d'affaires à des programmes ayant des actions concrètes en faveur de l'éducation, et s'associe avec des partenaires qui privilégient l'embauche de personnes en difficultés.

* L'environnement : Recyclivre offre une deuxième vie aux livres d'occasion déjà lus et compense toutes ces émissions de gaz carbonique.

* La pérennité : Recyclivre doit assurer son auto-financement afin de pérenniser les dons versés en faveur de la lutte contre l'illettrisme et les emplois créés directs et indirects.

Plus d'infos sur : www.recyclivre.com

  

Secours catholique

Recueille essentiellement des romans, livres d'histoire et biographie.

Plus d'infos sur : www.secours.catholique.asso.fr 

 

Fondation Auteuil

Recueille des ouvrages dans un très grand nombre de domaines.

Plus d'infos sur : www.fondation-auteuil.org

   

Secours populaire

Ce centre fournit la liste des permanences régionales ou départementales susceptibles de recueillir des livres.

Plus d'infos sur : www.secourspopulaire.fr



Adiflor
Adiflor recueille des ouvrages en langue française en très bon état dans tous les domaines, en priorité livres pour enfants, dictionnaires, grammaires, ouvrages documentaires.
Plus d'infos sur : www.adiflor.org

 

Repost 0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:46

 Turbulences !

 

 

Sur scène, les Turbulents balayent le handicap ...

Créée en 1992 par Philippe Duban, des professionnels du soin et des artistes, et présidée par Howard Buten, Turbulences ! est une association qui oeuvre pour l’insertion en milieu ordinaire d’adolescents et de jeunes adultes autistes ou présentant des troubles apparentés. Depuis 2007, l’association gère également un ESAT et une SAS (Etablissement et Services d’Aide par le Travail/Section d’Adaptation Spécialisée).

 

J'ai eu la chance de pouvoir assister à leur prestation lors d'une chorale polyphonique avec des chants du monde... un moment qui m'a transportée et beaucoup émue. Je tiens ici à leur rendre hommage. Un très grand bravo à toute la troupe !

Plus d'infos sur : www.turbulences.eu

 


Sur scène, les Turbulents balayent le handicap
Chapiteaux . La compagnie parisienne réunit 35 jeunes autistes qui montent entièrement leurs spectacles.

 

Porte de Champerret, à Paris, deux chapiteaux colorés se détachent du décor. Comme tous les jours, la compagnie des Turbulents s’apprête à reprendre le travail. Une troupe un peu particulière, puisqu’elle réunit 35 jeunes artistes atteints d’autisme. Tous évoluent depuis 2007 dans ce lieu de création et de spectacle dont la particularité est d’être un établissement et service d’aide par le travail (Esat), ainsi qu’une section d’adaptation spécialisée (SAS).
L’ambiance est bruyante et joyeuse. «C’est la vie de troupe qui veut ça !» explique Odile Dreiss, chef de service de l’Esat. Animés par une vingtaine de moniteurs et de professionnels du chant, du théâtre et des arts plastiques, les ateliers et les répétitions s’enchaînent et permettent aux artistes autistes d’acquérir de vrais savoir-faire. Bien plus qu’une passion, c’est un véritable travail, puisque tous sont rémunérés et ont un statut de «travailleur» auprès de l’Esat.

«Authenticité». Auteurs, acteurs, musiciens, décorateurs ou metteurs en scène, les Turbulents font tout. A commencer par imaginer entièrement leurs spectacles. Ils font preuve «d’une créativité déroutante», affirme Alexandra Lefebvre, éducatrice spécialisée. A l’image d’Alain, 27 ans, qui a intégré la troupe il y a trois ans : «Je suis designer et écrivain, passionné par le fantastique.» Ses nombreux textes, qui vont du poème à la bande dessinée, alimentent le Turbuland, un ouvrage artistique édité et vendu aux Chapiteaux. Anselme, quant à lui, est un slameur qui n’a rien à envier aux plus grands. «Les artistes avec qui il a travaillé sont très impressionnés par sa plume et son authenticité», raconte Alexandra.
Chacun met donc ses talents et ses envies au service des projets de la compagnie : spectacles, tournées, animations culturelles, mais aussi collaborations avec d’autres troupes. Les Turbulents n’hésitent pas non plus à se produire sur d’autres scènes parisiennes (théâtre du Lucernaire, Studio Bleu, etc).

Autonomie. La tâche n’est pas toujours facile. L’autisme, c’est aussi des coups d’éclat, des crises d’angoisse. C’est là qu’éducateurs, psychologue et psychiatre interviennent pour rassurer. «La manière de travailler ici contraste clairement avec la logique enfermante de la plupart des autres établissements d’accueil. Si nous structurons les journées pour donner des points de repère à chacun, nous veillons surtout à conserver des espaces de liberté. Cela fait du bien à tout le monde», confie Alexandra.
En coulisse ou sur scène, les membres de la troupe ont trouvé leur place. Aucun ne s’imaginerait travailler ailleurs. Pour eux, c’est un premier pas vers l’épanouissement social et professionnel, mais aussi vers un peu d’autonomie financière. «Si l’autisme est un handicap lourd, pour lequel il n’existe pas de guérison à proprement parler, il est primordial que les autistes aient accès, comme tout un chacun, à différents types de professions, qu’elles soient manuelles ou intellectuelles», explique Mireille Lemahieu, présidente de l’association Autisme France.

Article du 24/12/09 - Libération - Claire Gillot

 

Vidéo : 

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 22:07

Les AMAP sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie.

Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant d'avance.

 

Le fonctionnement...

Une AMAP naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et d'un producteur prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une ou deux saisons.

Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison.

Pendant la saison, et ce de manière périodique, le producteur met les produits frais récoltés le matin même à disposition des partenaires qui composent leur panier. Le contenu de ce dernier dépend des produits arrivés à maturité.

Contrairement à la grande distribution, les consommateurs en AMAP accordent moins d'importance à la standardisation des aliments ; tout ce qui est produit est consommé (alors que dans l'autre cas, ce peut être jusqu'à 60 % de la récolte qui reste au champ).

Ce principe est d'une part valorisant pour le producteur, et d'autre part il permet de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production.

Le groupe de consommateurs et l'agriculteur se mettent également d'accord sur les méthodes agronomiques à employer. Ces dernières s'inspirent de la charte et du cahier des charges de l'agriculture biologique.  En effet, les participants à l'AMAP recherchent des aliments sains, produits dans le respect de l'Homme, de la biodiversité et du rythme de la Nature.

Les AMAP participent ainsi à la lutte contre les pollutions et les risques de l'agriculture industrielle.
Les avantages des AMAP peuvent aussi se regrouper selon trois axes du développement durable :

* Ecologiquement sain

* Socialement équitable

* Economiquement viable



Vidéo :

 

 

Plus d'infos sur : www.reseau-amap.org

 

 

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 18:51
Les bouchons d'amour

Le principe de l'association : vendre les bouchons plastiques collectés auprès de chacun d'entre nous dans la France entière à un recycleur :

   15 euros collectés = 15 euros redistribués

 

Cette collecte finance :

* Du matériel pour sportifs handicapés (fauteuils roulants...)

* L'amélioration des conditions de vie des personnes souffrant d'un handicap

* Des opérations humanitaires ponctuelles en France et à l'étranger

 

Les bons bouchons à ramasser sont :

* Les bouchons alimentaires : eau, lait, soda, huile, vinaigre, vin, compote, crème fraiche...

* Les bouchons ménagers : liquide vaisselle, produits d'entretien, lessive, assouplissants, aérosols...

* Les bouchons de cosmétiques : déodorants, laque, parfum...

* Les bouchons de produits d'hygiène : dentifrice, shampoing, produits douche...

* Les couvercles en plastique : chocolat et café en poudre, moutarde...

* Divers : les boites de pellicule photos, les oeufs Kinder...

Ils ne doivent contenir ni fer, ni papier, ni carton.

 

Les mauvais bouchons sont...

* Les bouchons de produits chimiques hautement toxiques

* Les bouchons de sécurité : détergents...

* Les bouchons de médicaments

 

Comment aider l'association ?

 

* Pensez à les collecter sur votre lieu de travail (je le fais personnellement et cela marche très bien) et bien sûr chez vous

* Allez sur le site de l'association pour connaître les coordonnées du ou des responsables de votre département auprès de qui il faut déposer les bouchons

* Info : la jardinerie Truffaut près de chez moi les récupère, voyez si vous en avez une près de chez vous qui le fait

* Certaines écoles les collectent

 

Plus d'infos sur : www.bouchonsdamour.com

 

Personnellement, j'ai mis en place des points de collecte dans ma société, en Ile de France et en régions. C'est une action qui est très appréciée. Chacun apporte ses bouchons y compris ceux de la maison !

 

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 09:51
"Sauver un animal ne changera pas le monde mais pour cet animal, le monde changera pour toujours !"
Cette phrase est le message d'accueil de Tonga, terre d'accueil qui offre une seconde vie aux animaux de cirque...
La vie des animaux de cirque est souvent un véritable calvaire et beaucoup d’entre eux finissent par développer au cours du temps des troubles du comportement.
Les douanes françaises estiment à plus de 150, le nombre de fauves nécessitant une saisie sur notre territoire. L’association Tonga, terre d’accueil, propose une seconde vie à ces animaux saisis par la justice.
Ce refuge porte le nom du premier animal recueilli, Tonga est, en effet, un hippopotame qui a aujourd’hui rejoint une réserve en Afrique du sud. Une initiative menée par des passionnés !

Plusieurs photos du site sur :
http://asso.tonga.over-blog.com

Voir la vidéo de Télématin sur :

http://telematin.france2.fr/?page=chronique&id_article=21278

 Lire également l'article "Non aux animaux dans les cirques" dans la catégorie "Non !"

Repost 0